Histoire

Accueil Cambodgien en France existe depuis plus de 42 ans. C’est une belle performance  pour une association. Nous avons eu tout au long du parcours de bons exemples de fidélités : M. Justin ROHMER, et Marie Jeanne EAP, présidents des premières années. D'autres amis s’intéressant toujours à notre devenir, depuis le début, sont encore dans le coup.

Accueil Cambodgien en France existe depuis plus de 42 ans. C’est une belle performance  pour une association. Nous avons eu tout au long du parcours de bons exemples de fidélités : M. Justin ROHMER, et Marie Jeanne EAP, présidents des premières années. D'autres amis s’intéressant toujours à notre devenir, depuis le début, sont encore dans le coup.

En 1975, pendant que le Cambodge subissait la guerre, et la prise de Phnom Penh par les "Khmers Rouges", beaucoup de Cambodgiens s'enfuirent du pays. Des milliers d'entre eux ont trouvé refuge en Europe. Père Bernard BERGER avec quelques amis ont fondé alors en France l'association Accueil Cambodgien pour leur venir en aide.

D'abord en les accompagnant dans les démarches administratives et l'adaptation à la vie sociale en France, et puis l'animation socioculturelle. Dès 1975, l’association Accueil Cambodgien organise des centres de vacances. Ensuite, dans les années 80 en France, les réfugiés asiatiques, nombreux arrivent des camps, et parallèlement à l'action d’accueil, d'orientation et d'entraide, Accueil Cambodgien développe pendant l’été des centres de vacances qui deviendront en 1987 et 1988 les plus importants de France, dans les locaux de la régie Renault. A titre d’exemple d’historique, pendant les vacances scolaires de la Toussaint 1988, 25 animateurs se retrouvent pendant une semaine à Autrans près de Grenoble. Des intervenants divers de la région et de la municipalité de Grenoble nous aident à situer nos projets auprès des jeunes ; tous ont souhaité que nous portions le souci des jeunes restés au Cambodge, et que nous puissions leur proposer ce que eux ont trouvé en France. Ensuite, vers la fin des années 90, en répondant à la demande de plus en plus exprimée des jeunes au Cambodge, Accueil Cambodgien créa à Phnom-Penh l'association A.J.A (Association pour l'Animation de la Jeunesse).

Au cambodge, l’AJA

Accueil Cambodgien a créé en 1998 une association locale cambodgienne nommée A.J.A. L'AJA se développe et crée en 2000, parallèlement à un foyer de jeunes à Phnom-Penh, la 1ère implantation de la Maison des Jeunes et de la Culture du Cambodge, et puis en 2013, une 2ème implantation à Kampot.

Accueil Cambodgien a créé en 1998 une association locale cambodgienne nommée A.J.A. L'AJA se développe et crée en 2000, parallèlement à un foyer de jeunes à Phnom-Penh, la 1ère implantation de la Maison des Jeunes et de la Culture du Cambodge, et puis en 2013, une 2ème implantation à Kampot.

L'AJA a reçu l'agrément officiel du Ministère cambodgien de l'Intérieur le 13 février 1998. Les implantations de l'AJA à Phnom-Penh et à Kampot sont des lieux où des jeunes peuvent se retrouver dans une situation responsable pour choisir ce qu’ils peuvent devenir. C’est une école de formation qui donne l’ouverture sur l’autre, le respect des différences, l’intérêt pour le développement de l’homme, de tout homme, de tous les hommes. Elle est un lieu où l’on peut se renseigner sur son orientation, où l’on peut débattre des sujets de société, des problèmes du monde en dehors de visées politiciennes, où l’on sait que l’on est accueilli tel qu’on est. C'est en ce moment l'occasion de débats sur la paix, sur la violence, sur les effets néfastes des guerres. A Phnom-Penh, un directeur général est nommé - M. Kolbotr MAO - pour l’ensemble de l’association, et c'est lui qui assure la correspondance entre Kampot, Phnom-Penh et Paris.

La Maison des Jeunes et de la Culture

La MJC offre aux jeunes du Cambodge la possibilité d'apprendre le français, l'anglais, de pratiquer un sport, de jouer un instrument de musique, de s'initier aux danses classiques et folkloriques khmères, de faire des recherches avec les livres et revues ou sur internet à la bibliothèque. Pendant plus de deux ans, les premiers concernés par l’approche de l’informatique ont été les instituteurs, professeurs des collèges et du lycée. Elle offre aussi aux jeunes vivants à l'intérieur du pays l'opportunité de rencontrer d'autres jeunes venus de France pour échanger les expériences et les connaissances.

La MJC offre aux jeunes du Cambodge la possibilité d'apprendre le français, l'anglais, de pratiquer un sport, de jouer un instrument de musique, de s'initier aux danses classiques et folkloriques khmères, de faire des recherches avec les livres et revues ou sur internet à la bibliothèque. Pendant plus de deux ans, les premiers concernés par l’approche de l’informatique ont été les instituteurs, professeurs des collèges et du lycée. Elle offre aussi aux jeunes vivants à l'intérieur du pays l'opportunité de rencontrer d'autres jeunes venus de France pour échanger les expériences et les connaissances.

La 1ère implantation est construite en 2000 sur un terrain que la Ville et la Direction Provinciale de l'Education, de la Jeunesse et des Sports ont mis gracieusement à disposition ; la construction ensuite a été aidée avec le financement de la France : Dons, subventions décentralisées, mécénats privés, fêtes telle que les "Nuits Fraternelles" dont les partenaires principaux sont la Ville de Lognes et Marnasia.

La 2ème implantation est bâtie en 2013. Une centaine de jeunes y trouvent tous les jours les activités sportives et artistiques.

La MJC à Kampot fait partie de l'association AJA Cambodge dont le siège se trouve à Phnom-Penh. A Kampot, la MJC a une équipe de direction collégiale pour les deux implantations : Mme Kakada NGETH, Mme Touch DORN et M. PHIN Rin, et 8 animateurs permanents et 11 professeurs vacataires travaillant à temps partiel, de 5h à 10h par semaine selon les spécialités.

Les actions menées à la MJC à Kampot

Domaine de l'Education :

  • Cours de langue française
  • Cours de langue anglaise
  • Cours de soutien en maths, physique, chimie
  • Cours de préparation au baccalauréat
  • Tables-rondes, Séminaires
  • Echanges internationaux de jeunes Cambodge/France.
  • Bibliothèque, Jeux de société
  • Informatique
Domaine de la Culture :
  • Exposition temporaire sur des sujets variés. (de décembre 2017 à mai 2018, en partenariat avec le Musée National Phnom-Penh et l'UNESCO Cambodge, la MJC accueille une exposition sur le thème de la 1ère Guerre Mondiale, avec la participation de soldats khmers)
Domaine des Sports :
  • Football
  • Volleyball
  • Badminton, Jeux de "Sei" (volant)
  • Tennis de table
Domaine des Arts :
  • Danses classiques khmères
  • Danses folkloriques khmères
  • Danses modernes
  • Dessin, Peinture
  • Sculpture

Nos actions en france

Les actions menées par l'association sont variées :

  • Accueil et accompagnement social de familles d'origine asiatique en France.
  • Organisation des évènements sportifs et culturels (Nuit Fraternelle, Fête Sportive, Forums des associations)
  • Soutenir l'association locale AJA au Cambodge en faveur des jeunes : Développement des ressources humaines dans le cadre de l'éducation populaire.

Les actions menées par l'association sont variées :

  • Accueil et accompagnement social de familles d'origine asiatique en France.
  • Organisation des évènements sportifs et culturels (Nuit Fraternelle, Fête Sportive, Forums des associations)
  • Soutenir l'association locale AJA au Cambodge en faveur des jeunes : Développement des ressources humaines dans le cadre de l'éducation populaire.

Accueil Cambodgien soutient des réfugiés et ressortissants asiatiques, dans le respect de leur identité et de leur culture propre, par le moyen notamment d'accueil, d'informations, de publications, de rencontres, d'échanges, ainsi que d'activités culturelles, sportives, de loisirs et de formations. Ces actions s'exercent au bénéfice des intéressés tant en France qu'au Cambodge et, le cas échéant, en collaboration avec des associations ou organismes poursuivant des buts semblables.